Garry Davis and the “World Citizens”

Garry Davis

Some of truly consider ourselves to be citizens of the world.  Our lives as a human beings, living on the Earth, come first and foremost.  This is the only true “patriotism.”

An over-emphasis on nationality or religion can lead to war and other trouble.  If everyone identified more with everyone and everything, it could lead to marked improvements.

One man who takes this to heart is Garry Davis.  I’ve always wanted to research his life and work further.  I expect there’ll be plenty I agree with and at least a few things that I disagree with.  This post will be a start in that direction.

The central incident, as described in Wikipedia’s article on World Government:

“In France, 1948, Garry Davis began an unauthorized speech calling for a world government from the balcony of the UN General Assembly, until he was dragged away by the guards.  Mr. Davis renounced his American citizenship and started a Registry of World Citizens, which claimed to have registered over 750,000 people in less than two years.”  Some sources say that he’d already rid himself of his U.S. citizenship before this incident.

This may seem to some to be the actions of an “unbalanced” or extreme man.  But many artists and poets have long appreciated it.  Some of us envy that sense of provoking a scandal, then living the rest of your life living up to it.  He’s 91 now.  I haven’t seen a new blog post in a while.  I wish him well.

A 1948 letter from Garry Davis explaining why he interrupted the UN meeting:

http://www.worldservice.org/issues/febmar97/wch.html

The Josephine Baker connection and approval from the Surrealists:

http://www.barnard.edu/sfonline/baker/eburne_01.htm

His blog:

http://www.worldservice.org/gdblog.html

An interesting exploration of his work:

http://www.buildfreedom.com/tl/tl14.shtml

More information:

http://www.worldservice.org/index.html?s=1

http://www.garrydavis.org/index.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Garry_Davis

Wikipedia’s article on World Government:

http://en.wikipedia.org/wiki/World_government

Advertisements

One Response to “Garry Davis and the “World Citizens””

  1. citoyen Says:

    Décès de Garry Davis, pacifiste et “premier citoyen du monde”

    Esther Peter Davis a contacter
    Daniel Président du Registre des Citoyens du Monde .fr , essentiellement sur deux sujets :
    – un film long métrage est actuellement en cours d’achèvement. Un extrait de ce film a d’ailleurs été projeté lors du dernier Congrès des Fédéralistes Mondiaux à New York. Pour terminer ce film, le réalisateur aimerait retrouver quelques archives concernant l’action de Garry Davis à Strasbourg en décembre 1949. En voici le contexte :
    Dans sa lutte contre toute idée de frontières et de nationalisme, Garry avait occupé un pont, à Strasbourg, qui fait frontière entre la France et l’Allemagne. Le froid et l’humidité de ce mois de décembre ont mis mis à mal la santé de Garry qui est tombé malade. C’est pourquoi quelques personnalités de l’époque avaient fait construire pour lui, sur le pont, une cabane en bois qui a très vite été dénommée la “Cabane du Bonheur”. Cette cabane a brûlé.
    Esther a fait quelques recherches pour trouver des photos et des articles concernant cette période. Elle s’est notamment adressée aux “Dernières Nouvelles d’Alsace”, important journal de cette région. Mais les DNA n’ont pas conservé à Strasbourg d’archives aussi anciennes. Elle fait donc appel à ceux qui auraient des archives personnelles ou qui sauraient où les trouver afin que ce projet de film aboutisse.

    – Le deuxième sujet des appels d’Esther concerne plus spécialement les archives. Garry Davis a écrit plusieurs livres, dont au moins un a été traduit en français. Elle me demandait si nous possédions quelques exemplaires des

    livres et des écrits les plus anciens. On sait que du côté des Citoyens du Monde, les archives ont été malmenées fin des années 70 et début des années 80 : Les archives du Registre stockées chez Jacques S ont été transmises au Centre Français au moment où le Registre des Citoyens du Monde a dû quitter l’habitation de Jacques S pour s’installer dans le local acheté boulevard Viincent Auriol. Or, au mois de juin 1981, c’est le local du Centre Français qui a brûlé suite à un attentat : un stock considérable de livres et de dossiers a été détruit.
    De son côté, la famille Davis avait ses propres archives dans une maison qui a subi une inondation.

    Esther souhaiterait que ceux qui possèdent des archives les plus diverses concernant la vie et l’oeuvre de Garry Davis se mettent en réseau afin de permettre un travail de mémoire et d’histoire.

    aisbl@hotmail.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: